ForumLab
ForumLab

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vérifier les réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Vérifier les réponses le Sam 11 Aoû - 17:18

Neva

avatar
Admin
« Voilà j’ai un nouveau projet, un projet à reculons pour le futur, ce sera un livre que je voudrais comme un film, avec un début et une fin, des séquences plus que des chapitres, des ellipses et des flash-backs … Je voudrais mettre à jour le temps passé, anticiper l’échéance… je voudrais alléger mon bagage au risque de ne plus pouvoir partir. J’ouvre les tiroirs fermés, je retrouve des photos de longue date, je m’y reconnais à peine, je trie, je jette, je classe, je scanne, j’enregistre, pomme S, pomme V, pomme U… Soudain me revient cette phrase que je disais comme un refrain, à l’âge de 15 ans « le temps court dans mon dos et crie : au Voleur ! » De qui était-elle ? Je ne me souviens plus. Je reprends a nouveau et encore, le compte à rebours perdu d’avance, mes 125e de seconde ne feront jamais une heure. Les mots déjà dits résonnent dans ma tête, les phrases sont toutes faites, alors je me souviens, par bribes et en vrac, de ce qui ne s’est pas encore effacé. … Déjà un titre s’impose « Que reste-t-il ? »… Déjà il me pèse. Il y aura 5 cahiers. Ce sera 1-2-3-4-5.» - Sarah Moon



Dernière édition par Neva le Ven 25 Jan - 13:35, édité 10 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://forumlab.forumactif.com

2 Re: Vérifier les réponses le Sam 11 Aoû - 17:19

Neva

avatar
Admin
« Il y a eu, depuis, tant de choses qui ont été dites sur elles, mais nous n’avons trouvé aucunes réponses. Finalement ce n’est pas leur âge, ou le fait qu’elles soient des filles qui importaient le plus... Mais seulement que nous les ayons aimé et qu’elles n’ont pas entendu notre appel, et qu’elles nous entendent pas les appeler aujourd’hui dans cette endroit où elles se sont retirées afin d’être seules pour toujours, et où nous ne pourrons jamais trouver les pièces manquantes pour compléter notre souvenir d’elles. » - Virgin Suicides (film)

« Ainsi avons nous commencé à découvrir leurs vies. À acquérir des souvenirs communs que nous n’avions pas vécu. Nous avons compris l’emprisonnement que c’est d’être une fille, qui vous oblige sans cesse à réfléchir et à rêver, et fini par vous apprendre à marier les couleurs. Nous avons appris que les filles sont des femmes déguisée. Qu’elles comprennent l’amour et même la mort. Et que notre seule tâche est de produire le bruit de fond qui semble les fasciner. Nous avons appris qu’elles savent tout de nous, et qu’elles nous demeurent insaisissable. » - Virgin Suicides (film)

« Elle était un point de repère fixe dans un monde étourdissant. Jamais j’ai pu l’oublier... Jamais. J’ai aimé des tas de filles, mais aucune comme ça. C’était vrai. Jamais j’oublierais son premier regard, ça été comme un choc, je ne savais pas ce qui m’arriverai ni ce que je devais faire, ça avait toujours été facile avec les autres filles, mais elle ne me regardait pas... J’étais amoureux de cette fille... » - Virgin Suicides (film)

Voir le profil de l'utilisateur http://forumlab.forumactif.com

3 Re: Vérifier les réponses le Sam 11 Aoû - 17:19

Neva

avatar
Admin
« Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre. Je comprendrai quand je deviendrai vieille. (elle achève doucement) Si je deviens vieille. Pas maintenant. [...] Je ne veux pas comprendre. C'est bon pour vous. Moi, je suis là pour autre chose que pour comprendre. Je suis là pour vous dire non et pour mourir.[...] Oui, j'aime Hémon. J'aime un Hémon dur et jeune ; exigeant et fidèle, comme moi. Mais si votre vie, votre bonheur doivent passer sur lui avec leur usure [...] s'il doit apprendre à dire "oui", lui aussi, je n'aime plus Hémon. [...] Si, si, je sais ce que je dis. C'est vous qui ne m'entendez plus. Je vous parle de trop loin maintenant, d'un royaume où vous ne pouvez plus rentrer avec vos rides, votre sagesse et votre ventre. [...] Vous me dégoûtez tous avec votre bonheur ! avec votre vie qu'il faut aimer coûte que coûte. On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu'ils trouvent. Et cette petite chance pour tous les jours si on est pas trop exigeant. Moi, je veux tout, tout de suite, - et que ce soit entier - ou alors je refuse ! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que lorsque j'étais petite - ou mourir. » - extrait (légèrement coupé) d’Antigone d’Anouilh

Voir le profil de l'utilisateur http://forumlab.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum